Une reconversion qui a fait le buzz de la belle Kelly Helard porno

masturbation-femme-plaisir-solitaire
La branlet ou masturbation, un plaisir sexuel solitaire pour jouir
juin 8, 2017

Une reconversion qui a fait le buzz de la belle Kelly Helard porno

kelly-helard-porno

La belle bombe de télé-réalité, notamment Kelly Helard des Ch’tis et des Anges a fait le buzz partout sur le net depuis la sortie de son court film érotique avec Nikita Belluci. Une révélation qui a provoqué un choc aux internautes. Une scène pornographique entre lesbiennes se déroulant sur le lit, la belle salope à Neymar s’est complètement faite dénudée par l’actrice X Nikita Belluci. Bien que cette séquence Kelly Helard porno ne fut qu’une mise en scène orchestrée pour faire le buzz dans le but d’animer les AVN awards, elle a tout de même excité plus d’un.

Kelly Helard porno toute nue pendant la scène

Après les présentations, la bombasse Kelly Helard et Nikita Belluci ne perdent pas le temps de rejoindre le lit pour commencer à ôter leurs vêtements et s’aguicher sensuellement en se caressant leur corps et les fesses couvertes de tatouages dans leur petite culotte et leur soutien-gorge. Le show se poursuit avec des échanges de baisers charnels jusqu’à ce que la belle professionnelle enlève le soutien-gorge et la petite ficelle cachant les parties intimes de Kelly Helard. A tour de rôle, elles se lèchent les seins et jouent une scène comme si elles se léchaient leur chatte. Cependant, les internautes n’ont pas pu profiter une belle vue sur la belle chatte de Kelly Helard porno car la scène ne laisse aucun plan entre ses belles jambes.

Une mise en scène porno

La belle coquine a avoué avoir simulé pendant la scène et elle a également fait un démenti sur cette reconversion qui n’était pas sérieuse. En effet, Kelly Helard a joué ce jeu avec l’approbation de son tendre mari Neymar pour arriver à ses fins et faire parler le monde porno. Dans tous les cas, les gros nichons de la bombasse et sa façon de faire semblant d’apprécier a émerveiller pas mal d’internautes même si la scène n’est pas si crue que ça !